• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hervé Hum Hervé Hum 13 février 2016 10:44

Je lirai votre sorte de résumé de l’analyse de Durkheim après,

en attendant, je vais vous livrer mes propres conclusions sous la forme de trois aphorismes

La transparence est le baromètre de la démocratie, plus elle est grande, plus la démocratie est vrai, plus elle est faible, moins la démocratie est vrai.

Dans une démocratie, la transparence est à double sens entre le gouvernement et le peuple, dans une dictature elle est à sens unique, du gouvernement sur le peuple.

Enfin, si la démocratie est la souveraineté du peuple, alors, tout ce qui lui est caché viole sa souveraineté.

Ce qui signifie qu’une démocratie ne tolère pas le secret dans les décisions du gouvernement, car par définition, le secret sur toute action portant sur l’espace public est un complot sur cet espace public, peu importe qu’il soit en faveur ou en défaveur du peuple, par définition, c’est un complot.

En d’autre terme, un gouvernement qui s’appuie sur le secret de ses motivations politiques, est un gouvernement par nature complotiste qui ne laisse transparaître de sa décision politique que les conséquences recherchés, mais sans en donner la ou les causes qui ont motivé sa décision. C’est la définition de la manipulation. Ceci vaut pour toute organisation ou groupe social agissant sur l’espace public, donc, politique, mais aussi et surtout économique.

Comprendre donc que la transparence est la condition absolu d’une démocratie, or, en France, cette condition n’existe pas. Il y a le secret d’état, le secret des conseils des ministres, le secret des commissions secrètes.

Bref, prétendre que le tirage au sort garantira mieux la démocratie est un raisonnement simpliste et très primaire, car si la transparence n’est pas garantie, cela ne changera strictement rien, car dans le système actuel, l’argent achète tout et surtout,presque tout le monde et alors, comment savoir lequel fera passer ses intérêts personnels après l’action politique ? (voir le dilemme du prisonnier !)

Seule la transparence peut garantir la démocratie, peu importe le mode d’élection, car si vous ne pouvez plus rien cacher de vos motivations véritables, alors, votre chance de manipuler le peuple est très réduite, mais malheureusement pas impossible. Pour rendre impossible la manipulation il faut une autre condition, que le principe directeur de l’activité sociale, politique et surtout économique soit connu et défendu par la majorité absolu des citoyens. En d’autres termes, que la loi découle logiquement du principe et non des intérêts particuliers. Dire comme Balavoine, « que la loi fasse les hommes et non quelques hommes faire la loi » .

C’est à dire, que dans un tel système, seule l’exception au principe directeur nécessite une consultation générale ou si l’évolution des conditions environnementales nécessite une remise en question du principe directeur. On est la dans l’action révolutionnaire, mais maîtrisé !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès