• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sébastien Junca Sébastien Junca 20 février 2016 14:55

@Pascal L

[...]

Vous dites aussi : « Comme pour la science, la croyance religieuse est basée sur l’observation, mais les phénomènes observés échappent à la vérification scientifique, ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils n’existent pas. » Je suis bien sûr d’accord avec vous. Or, c’est aussi ce que je pense de la science. Car ses vérifications ne vont naturellement pas au-delà d’un certain degré de précision et de prédiction, et c’est bien normal. Le réel ne pourra jamais être appréhendé dans sa totalité, si totalité il y a. C’est aussi la raison pour laquelle je dis qu’une partie des faits observés par la science échappent à ses méthodes de vérification. Sur le fond, elle ne diffère pas de la croyance, même si l’image qu’elle rend du réel est incontestablement plus précise que celle rendue par la magie ou la religion en leurs temps.

La méthode chamanique est sur le fond la même que la méthode scientifique. Elles procèdent toutes deux d’observations, de méthodes de vérification et de validation de ces méthodes par le sens commun, l’opinion commune, la société. La méthode scientifique repose essentiellement sur le caractère reproductible des faits observés. Les mêmes causes sont censées reproduire les mêmes effets. Or, si une fois sur deux, la méthode chamanique, magique ou religieuse échoue, par simple manque de données ; la méthode scientifique échoue pour les mêmes raisons une fois sur mille ou sur dix mille. L’écart constaté entre les deux méthodes marque le progrès des connaissances, sûrement pas celui entre mensonge d’un côté, et vérité absolue de l’autre.

Pour finir mon propos, je me permets de citer ici Émile Durkheim : « Les explications  de la science  contemporaine sont plus  assurées d’être objectives, parce qu’elles sont plus méthodiques, parce qu’elles reposent sur des observations plus sévèrement contrôlées, mais elles ne diffèrent pas en nature de celles qui satisfont la pensée primitive. » (Les formes élémentaires de la vie religieuse.)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès