• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Yohan Yohan 21 mars 2016 18:27

Entretenir la pauvreté, c’est un business lucratif pour les politiques. On déplace les populations dans un lieu donné et on distribue du social à tout de bras. Fabrique de pauvres assurée. La vengeance étant un plat qui se met au congélo et qu’on ressort à la quatrième génération, on paye l’addition de l’incurie de l’époque avec la génération spontanée de petits Daech made in Sevran. Durant les trente glorieuses, on a fait venir quantité d’immigrés algériens pour faire tourner nos usines en Ile de France. On aurait pu s’éviter les emmerdes que nous connaissons aujourd’hui si l’on avait déplacé nos usines dans les campagnes déshéritées. Mes parents sont montés à la capitale parce qu’il n’y avait pas de taf en Bretagne dans les années 50. Ils seraient restés au pays si le gouvernement de l’époque avait pris les bonnes décisions. Au lieu de cela, il a fait venir quantité d’immigrés algériens et leurs enfants sont remontés comme des pendules contre le méchant colonisateur que nous sommes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès