• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


César Castique César Castique 27 mars 2016 20:40

@Maxime Chaix

« Visiblement, vous confondez la notion de « volonté générale » et celle de « volonté prévalente des peuples ». »

Je ne crois pas, parce que j’ai beaucoup de peine avec ce concept de *volonté prévalente des peuples », et je ne crois pas du tout en une opinion publique qui puisse être liée à « un projet de long terme pour l’humanité ». L’avenir concevable des peuples et des opinions publiques ne dépasse la génération qui les suit (leur descendance directe, donc).

J’ajoute que je ne crois pas non plus en une « volonté prévalente des peuples » qui serait tapie dans leur inconscient collectif, et qui se transmettrait génération après génération à telle enseigne que les Russes de 1991 auraient pu démentir la « volonté prévalente » des Russes de 1917. Tout cela me paraît hautement fantaisiste et réserver à des élites intellectuelles – y compris nazies au demeurant, avec sa croyance en un Reich de mille ans – que les chimères ne rebutent pas.

« La notion de « volonté prévalente des peuples » établit un critère de distinction entre les désirs de court et de long terme au sein des populations. »

J’ai peut-être une référence à propos de ce pourrait être, explicitement, un désir de long terme au sein des populations. Elle se trouve, sous forme de question, dans l’introduction de « De la horde à l’Etat », d’Eugène Enriquez :

«  Pourquoi les hommes, se voulant guidés par le principe de plaisir et les pulsions de vie, aspirant à la paix, à la liberté et à l’expression de leur individualité, et qui, consciemment, disent désirer le bonheur au profit de tous, forgent-ils le plus souvent des sociétés aliénantes favorisant plus l’agression et la destruction que le vie communautaire ?  »

Ma réponse est que les hommes énumèrent machinalement ce qui leur apparaît, dans leur superficialité foncière, comme les caractéristiques d’un idéal absolu, auquel ils ne sauraient tendre sans renoncer à quelques expressions essentielles de leur humaine nature.

Comme, par exemple, convoiter la femme du voisin…


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès