• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Daniel Roux Daniel Roux 30 mars 2016 09:40

L’auteur est visiblement en dépression. Un passage à vide pendant lequel tout et tous nous paraissent étrangers, insupportable, irrécupérable d’égoïsme et de vacuité.

Nous sommes tous passés par là, ou nous y passerons tous à un moment ou à un autre, plus ou moins profondément, pour peu que nous ayons le temps de réfléchir sur le sens de la vie, de l’univers, de tout ce qui existe.

Ma religion est faite depuis quelques temps déjà. La vie, l’univers, tout ce qui existe n’a pas de sens particulier. C’est là et c’est bien ce qui est le plus surprenant.

« Pourquoi y a t-il quelque chose plutôt que rien ? » Aurait proposé Einstein. C’est la question fondamentale qui n’aura, évidemment, jamais de réponse.

Donc, nous vivons, et nous savons que c’est par le plus grand des hasards. Nous possédons 5 sens qui nous donnent un accès partiel à ce qui nous entoure.

Avez-vous remarqué comme la mémoire des sentiments ressentis est longue, plus longue même que les événements qui les ont produits ?

Dans la vie, comme à table, un verre peu être considéré comme à moitié vide ou à moitié plein. C’est selon notre humeur, notre caractère, notre vécu, nos espérances.

Nous pouvons nous aider nous-même, en nous connaissant et en reconnaissant qui nous sommes vraiment. Nous ne changeons pas au fond mais nos expériences, le contrôle de nos humeurs peuvent nous rendre plus agréable aux autres et à nous-même.

Il suffit parfois d’apprendre simplement à respirer et voir, pas seulement regarder, la beauté que nous offre la nature dans sa totale indifférence d’être vue ou non.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès