• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Le p’tit Charles 30 mars 2016 12:39

@M de Sourcessure...Les variations climatiques dépendent étroitement de la position astronomique de la Terre....

L’inclinaison de l’axe des pôles par rapport à la perpendiculaire au plan de l’écliptique et la révolution engendrent les saisons astronomiques à partir de quatre positions :
L’activité volcanique rejette notamment du CO2 (actuellement en quantité moindre que les activités humaines) et de l’acide sulfurique sous forme de gouttelettes. Les rejets de cendres peuvent atteindre des millions de tonnes jusqu’à plusieurs kilomètres d’altitude.
Toutes les éruptions volcaniques ont des effets sur le climat de l’échelle locale à régionale. Certaines d’entre elles, particulièrement importantes, rejetent des poussières dans la stratosphère (au-delà de 13 km d’altitude) et modifient le climat planétaire pendant quelques mois. Dans ce cas, ce phénomène crée une couverture atmosphérique opaque qui filtre la luminosité et la chaleur qui vient du soleil. Ceci peut entraîner un refroidissement du climat comme le volcanisme intense d’une centaine de milliers d’années qui a eu lieu lors de l’extinction des dinosaures....Au niveau planétaire, actuellement, les eaux de surface des mers de Norvège et du Labrador, plus salées avec la formation de glace, plongent entre 2 000 et 4 000 mètres de profondeur (on parle de l’Eau Profonde Nord Atlantique) et circulent lentement vers les autres bassins océaniques. Dans le même temps, les eaux tropicales chaudes de surface remontent notamment vers le pôle Nord. Cette circulation lente (environ 1 500 ans) atténue les différences de températures entre les latitudes....Les travaux du mathématicien serbe Milutin Milankovitch (1941) confirmés par l’astronome belge André Berger, le paléoclimatologue américain John Imbrie et le mathématicien J.Laskar mettent en évidence que la variation de la position de la Terre sur son orbite induit des variations climatiques majeures...L’interglaciaire actuel a débuté il y a 10 000 ans. La circulation atmosphérique générale s’est alors décalée (l’anticyclone des Açores passe de 35 à 30° nord, la dépression d’Islande de 55 à 65 ° nord). Et, il ne devrait pas y avoir de glaciation majeure avant 60 000 ans (JOUSSAUME, 1993 ; FOUCAULT, 1993, etc.).
Infime source de la variation du climat sur la terre comme sur ses régions, donc sur l’homme et son environnement... !
 






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès