• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 31 mars 2016 09:28

Bonjour, chantecler

« des démarcheurs parcouraient les campagnes »

Je n’ai pas connu ce genre de personnage, mais dans le même genre un épicier ambulant qui circulait de village en village dans le canton de Saint-Flour. Pour « rendre service » (au motif de débarrasser les fermes de leurs vieilleries), il a acheté pour des sommes dérisoires de nombreux meubles anciens qu’il a ensuite pu revendre en ouvrant une brocante en ville.

Ce type s’est fait pas mal de fric. De même que quelques vrais brocanteurs qui, mieux connaisseurs que lui de la valeur réelle des meubles, lui ont acheté à leur tour à prix très réduit des objets dont cet épicier n’avait pas décelé la véritable valeur.

« Les gens se font construire du moderne, en parpaings , peut être un peu plus « confortable » et abandonnent « leurs vieilles bâtisses » totalement magnifiques »

J’ai un cousin dans le Puy-de-Dôme qui, dans un village de vignoble, a commis cette faute en abandonnant une vieille maison traditionnelle de village à murs épais et tuiles rondes pour se faire construire une villa d’une affligeante banalité dans un pré du voisinage. Par chance, la vieille maison a été sauvée par un étranger. Quel gâchis ! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès