• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hermes Hermes 31 mars 2016 13:35

Bonjour,

Les malades ce sont ceux qui vivent dans le conflit permanent, l’avidité toujours insatisfaite et qui entrainent dans leur névrose malsaine toute une société, en masquant le tout sous des mots creux impossibles à justifier sauf par la logique circulaire : la loi du marché, la libre concurrence, etc etc (les mots sont différents en d’autres lieux, mais pas moins ineptes). Ces malades déclencheront une guerre in fine pour éviter d’avoir des comptes à rendre.

C’est la face obscure de la « civilisation », la domestication abétissante de l’être humain au service de pouvoirs concentrés et centralisés, qui a commencé il y a environ 20000 ans et plongé l’humanité dans un sommeil profond. L’homme a cédé à la peur et accepté cette soumission, mais s’il se réveille la peur disparait. Le sommeil est la condition sine qua non de la survie de ces systèmes.

Tous les concepts dont on nous abreuve depuis l’age le plus tendre ne servent qu’à masquer le néant intérieur total de cette démarche.

Il n’y a qu’en ayant le courage d’arrêter de se raconter des histoires, et de cesser de croire à quoi que ce soit, que l’on peut voir toute la souffrance inutile que génère cette direction pour l’humanité, et que les guerres destructrices ne sont que le nécessaire exutoire de cette souffrance, exutoire lui même exploité par ces malades.

La porte des sortie est à l’intérieur de nous-même. La bienveillance de notre être nous y attend.

 smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès