• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JMBerniolles 17 mai 2016 13:36
Traditionnellement l’hommage et le souvenir, étaient concentrés dans le silence.
La minute de silence.
L’attention et l’imagination sont ainsi mobilisées pour l’évocation des morts, le rappel de leurs sacrifices, de leur courage.

C’est un contact direct dépouillé d’idéologie, à l’abri d’une récupération.
L’intégration de la dignité des hommes pris dans une guerre qui les dépassent.
Nul n’a jamais mieux décrit cela qu’Homère dans l’Iliade.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès