• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


caramico (---.---.227.229) 25 janvier 2007 12:49

Beaucoup de conseillers d’orientation ne connaissent rien à la vie active en dehors de l’éducation nationale, mes trois filles n’en ont jamais rien retiré.

Ceci dit, le « coaching » rien que son nom déjà, peut être également du « pipeau » pour gogos désemparés.

Là où le bât blesse, c’est qu’une grande majorité des jeunes adultes ne savent pas avant 25 ou 30 ans ce qu’ils voudront faire plus tard.

Aux Etats-Unis, les étudiants ont tous un début généraliste qui leur permet de mûrir avant de choisir un métier.

Pour le reste, il n’est nul meilleur « coach » que des parents à l’écoute qui s’investissent pour tenter de décrypter les contradictions de leur progéniture.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès