• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


kirinyaga 26 janvier 2007 15:51

Non seulement je n’ai absolument aucune idée du temps que ça va prendre, mais personne ne le sait. Aussi, je ne comprends pas très bien pourquoi l’auteur semble casser du sucre sur le dos d’ITER. D’ailleurs les machines z-pinch (le phénomène exploité par la z-machine) sont actuellement à peu près aussi nombreuses que l’étaient les tokamaks. Bref, des équipes de physiciens s’intéressent au problème, et on attend tout simplement qu’ils défrichent le terrain pour savoir sur quoi devront porter les prochaines expériences et ce que devront pouvoir faire les prochains prototypes.

Quant à la présence des militaires dans l’histoire, je ne vois pas très bien non plus où est le problème ?!? L’armée est un financier connu de nombreux projets de recherche, et tant mieux. Il n’existe pas d’ailleurs de séparation réelle entre la technologie militaire et la technologie civile, chacune bénéficiant de l’autre.

Enfin, je trouve l’auteur d’un optimiste désarmant. On pense qu’il faudra pousser les machines z-pinch jusqu’à 100 TERAWATTs au moins pour obtenir des résultats intéressants (c’est le sens de la nouvelle version de la z-machine), soit la production de 66000 centrales nucléaires (mais pendant quelques fractions de seconde). Pour en tirer de l’énergie, il faudra donc être capable de recueillir et de convertir en électricité cette puissance énorme, et rien que ça c’est un problème qui peut occuper les physiciens et les ingénieurs pendant de nombreuses années, or ce n’est que la moindre des expectations du z-pinch.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès