• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


HELIOS HELIOS 1er juillet 2016 17:19

... ce serait simple s’il n’y avait qu’un seul probleme....


ceux qui me lisent et qui ont un brin de memoire, je leur conseillerai de relire N Chomski, a propos de la negentropie. La concentration de richesse, c’est cela. 
Alors les positions de Spartacus, c’est comme un médecin qui ne penserait qu’a casser le thermometre. la réalité est plus simple, évoquée partiellement par Bartneski plus haut : il faut mieux repartir la richesse. Mais de quelle richesse parle-t-on ?

Pour obtenir un monde un peu moins difficile, il faudrait commencer par réguler (mot honni par Spartacus, certes) et il me semble qu’un simple mécanismes couvert par une fiscalité intelligente et active et une organisation administrative adaptée pourrait, si sont efficacité n’est même pas a 100%, de faciliter la sortie sociale de la souffrance.

Brièvement, il faut que les unité de production (du simple boucher du coin au plus grandes boites) soient encadrée par des obligation technique portant sur la nature des apporteurs de « pouvoir » (c’est souvent des fonds).

Obliger une entreprise a n’avoir qu’un taux minimum d’actionnaire (apporteur de capitaux) locaux permettrait a la richesse et l’investissement de mieux se repartir et de fait a alimenter les tissus sociaux (en fait le devoir social de l’entreprise).

Mais bon, la libre circulation des capitaux qui permet de faire évader la richesse crée vers d’autres cieux a été bien encouragée et sera difficilement amendable, même avec des taux fiscaux élévés !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès