• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Abou Antoun Abou Antoun 9 juillet 2016 11:12

@Alren
De loin la meilleure intervention sur le sujet.
L’intelligence absolue ne se mesure pas. Chaque individu est intellectuellement caractérisé par sa ’culture’ (la somme des connaissances engrangées et correctement hiérarchisées). Le mot comprendre vient de cum -prendere (prendre avec) et dénote la faculté d’assimiler c’est à dire de connecter les nouvelles informations avec les anciennes de façon à former un tout cohérent. A côté de la culture il y a les ’possibilités d’intelligence’, les facultés de discerner ce qui est différent dans ce qui paraît semblable et au contraire de trouver des points commun dans des choses apparemment dissemblables. Ces qualités sont-elles innées ou non ? La question fait débat, mais il y a une certitude ; ces qualités peuvent être améliorées par l’apprentissage, comme vous le soulignez.
Ces QI sont donc des fourre-tout qui ne veulent pas dire grand chose dans la mesure où les personnes étrangères échouent régulièrement, il faut les prendre pour ce qu’ils sont.
Qu’on observe une baisse ce n’est pas étonnant vu la déliquescence de notre système d’enseignement.
Je vous rejoins également sur les effets de l’alcool et des drogues festives. Il suffit d’enseigner en faculté le lundi matin de bonne heure à l’université pour voir les ravages. de nombreux jeunes ne vivent leur semaine que pour le week-end et la défonce.
Bref, s’il n’y a certainement pas de baisse d’origine génétique (de dégénérescence au sens propre), il y a certainement une baisse liée à notre mode de vie et à nos choix de ’civilisation’.
La consommation forcenée, la marchandisation de tout, entraînent l’abrutissement.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès