• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Alren Alren 12 août 2016 19:31

Les USA placent des missiles nucléaires dans des pays satellites pour leur faire croire qu’ils dominent le monde comme en 1945 ou après l’effondrement de l’URSS.

Les habitants de ces pays ne devraient pas être « rassurés » par cet armement qui fait de leur pays une cible prioritaire de l’adversaire. On peut espérer que rapidement des voix s’élèvent parmi eux pour réclamer le démantèlement d’installations qui mettent en danger leurs enfants.

L’arme nucléaire la plus difficile à contrer ce sont les missiles tirés sous l’eau à partir de sous-marins. Or la Russie est un vaste pays continental. Elle ne peut être atteinte par un missile de sous-marin que si celui est en plongée dans la mer Arctique englacée en hiver, ou par la Mer Noire avec le goulet que représentent les détroits turcs (si j’étais dirigeant russe, j’y aurais fait installer clandestinement, et depuis longtemps un système de détection acoustique secret capable de détecter tous les submersibles passant par là, forcément ennemis), ou par le Pacifique pour un long vol au-dessus de la Sibérie.

En revanche, l’essentiel de l’activité et les grandes villes des USA sont situées sur les deux côtes, où les sous-marins nucléaires russes peuvent s’approcher. Longtemps ce sont des micros sous-marins reliés par des câbles à le terre qui permettaient aux USA de détecter un sous-marin adverse s’approchant de trop près et sans doute de chercher à le détruire dans le secret d’une guerre pas si froide.

Mais maintenant, les sous-marins sont devenus si silencieux que c’est par une augmentation du silence dans une zone qu’on peut inférer leur présence !

Autant dire que s’ils reproduisent le bruit de fond de la mer à cet endroit à l’aide de hauts-parleurs sous-marins, les submersibles modernes sont totalement indétectables. Sauf si on utilise un puissant sonar qui vous fait repérer sous l’eau aussi bien qu’un phare marin dans la nuit noire et provoquera une riposte efficace de l’adversaire.

Bref, en cas d’attaque nucléaire - réussie malgré les antimissiles- par les USA depuis leurs pays vassaux, les stratèges US savent que leur pays sera détruit inexorablement par les missiles sous-marins.

Si la Clinton est élue, espérons qu’ils sauront lui expliquer la situation et qu’elle la comprendra, l’acceptera, malgré son dépit.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès