• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Depositaire 7 septembre 2016 17:41

En lisant, tant l’article que les commentaires, je ne peux qu’être affligé d’une ignorance aussi abyssale ! Tous les poncifs, les préjugés les plus grossiers, les déformations les plus invraisemblables sont reprises. On aurait voulu rédiger un article et des commentaires avec le comble de l’ignorance la plus crasse, que l’on aurait pas agit autrement !

Mais je remarque une autre chose. Ce n’est pas al première fois, et c’est même devenu une habitue sur ce site, qu’il y ait des articles à caractère islamophobe. Mais ce qui me surprend, et en ce sens, j’ai un fort soupçon que j’exprimerai à la suite de cela, c’est que l’on ne voit jamais ou quasiment jamais de commentaires, ou d’articles expliquant objectivement les choses. et la parole est plus que largement prise par tous les adversaires de l’Islam qui, invariablement et avec une constance remarquable, utilisent systématiquement les mêmes arguments pour justifier leurs propos, sans même se rendre compte, de toute évidence, que ce faisant, pour celles et ceux qui sont bien informés, ils se rendent ridicules et manifestent plus que largement leur caractère foncièrement intolérant.

Il est bien évident que si vos sources sont tous les pseudo experts qui se bousculent dans les médias, le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne vole pas haut. Il est vrai que s’informer objectivement implique une certaine recherche, donc un effort soutenu et une sincérité objective, choses que, manifestement sont remarquablement absentes de toutes ces publications.

Le début de l’article avait bien commencé en mettant l’accent sur ce vide spirituel caractéristique de notre époque. On reproché aux religions bien des massacres, qui ont eu lieu, effectivement, toutefois, on s’est bien gardé d’étudier en profondeur leurs causes. On est tombé dans l’équation très simpliste : massacre au nom de la religion donc religion = violence. C’est intrinsèque à la nature « obscurantiste » de la religion. Conclusion, il faut se débarrasser de toutes les religions afin de pouvoir vivre sainement. Sauf que depuis que l’on amis la religion de côté jamais il n’y a eu autant de guerres de massacres, jamais les moyens de destruction et de tuerie de masse n’ont été aussi sophistiqués, et nous nous trouvons devant un danger extrême où une bande de fous furieux outre atlantique suivis servilement par leurs larbins européens cherchent à déclencher une guerre avec la Russie qui pourrait bien être nucléaire et la dernière par extinction massive de l’humanité !

Mais si on étudie e près ces fameuses guerres de religion, on se rend compte que systématiquement il y a eu instrumentalisation de la religion à des fins de pouvoir. Ce ne sont pas les doctrines qui sont en cause puisque justement, elles sont à l’opposé de cette violence instituée.

Mais c’est tellement gratifiant de pousser le cri du loup avec la horde !!!

En réalité, ce ne sont pas les religions qui sont responsables des guerres, des violences, voire de l’obscurantisme, c’est très exactement l’opposé ? c’est le manque, ou l’absence de développement spirituel qui fait que les humains se comportent pire que des animaux ?. ET ce que chacun peut remarquer, c’est que plus un groupe d’individus est éloigné de al religion, plus il est susceptible de tomber dans les excès les plus extrêmes. Il n’a plus aucun tabou, plus aucune règle hormis celle de satisfaire sa vanité à tout prix.

Pour bien illustrer mon propos, je propose un extrait d’un excellent article écrit par le professeur Chams eddine Chitour, professeur à Alger dans le site « mondialisation.ca ».

Voici ce qu’il écrit relativement au monde arabe et musulman :

Mostefa Lacheraf avance que pour écrire la Muqqadima  « les prolégomènes » Ibn Khaldoun, le père de la sociologie, a consulté des milliers d’ouvrages. A Grenade et à Cordoue l’atmosphère intellectuelle était très favorable à la floraison des idées, une liberté de penser en action, qui fait que les Juifs , Musulmans et Chrétiens vivaient en harmonie Seul le savoir était à l’honneur et pouvait discriminer envers les individus, ce n’était ni l’ethnie, ni la religion !

Par la symbiose permise par le Coran, les Arabes réussirent à fédérer à l’ombre de l’Islam tous les savants qu’ils soient maghrébins, perses, kurdes, arabes chrétiens, juifs. Quand on se rend compte de toute l’étendue des domaines que ces scientifiques par leurs pensées et leurs écrits ont développés, on voit que sans les Arabes, la science et la philosophie européennes ne se seraient pas développées à l’époque comme elles l’ont fait. Les savants musulmans ne se contentèrent pas de transmettre simplement la pensée grecque. Ils en furent les authentiques continuateurs. La conquête arabe apportait les éléments d’un nouvel enthousiasme pour le savoir, une langue qui se forge et qui s’impose comme un instrument de communication internationale ; un gouvernement fortement centralisé ; une religion qui exalte la connaissance.

Avant, à son tour, de se les approprier et de les enrichir. A force de diaboliser l’Islam, on a fini par faire croire en Occident à travers des médias d’une rare partialité, que les Arabes et les Musulmans sont des barbares incultes et que l’héritage européen est grec.

Il est utile de replacer justement, le contexte des sources littéraires des hommes de lettres européens considérés comme des génies dans leur discipline par un Occident qui dicte la norme sur ce que nous devons apprécier et ce que nous devons rejeter. Cet état de fait peut être résumé dans l’anecdote romanesque du célèbre écrivain Anatole France, quand un de ses personnages demandait à Mme Nozière, « – Quel était le jour le plus funeste de l’histoire ? Mme Nozière ne le savait pas. – C’est, lui dit-il, le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l’art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque. » (7)

C’est ainsi qu’au IXe siècle le Calife de Bagdad Haroun Er-Rachid fonde « Dar El Hikma » ; la « Maison de la sagesse » : sorte de Grande Bibliothèque, qui groupera un million de volumes ! Au Xe siècle la bibliothèque de Cordoue en rassemble 400.000 et celle du Caire comprenait 1,6 millions de volumes dont 6000 ouvrages de mathématiques et 18000 de philosophie.

Si aujourd’hui l’Islam fait peur, si la violence terroriste au nom d’Islam est parfaitement intolérable, qui, dans les milieux bien informés, ignore qu’en réalité ce n’est qu’une instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques de la part de l’Arabie saoudite wahhabite, dont on rappellera en passant que sa doctrine le wahhabisme est considérée par les plus grands savants musulmans comme une f=hérésie mortifère, violente et obscurantiste qui n’a absolument rien à voir avec l’Islam authentique. mais l’Arabie saoudite dépense des dizaines de millions de dollars pour répandre son poison. les dirigeants occidentaux le savent très bien, mais comme ils sont soumis aux multinationales prédatrices qui veulent s’accaparer les richesses du sous sol des pays musulmans, alors ils ferment les yeux et se font complices de cette horreur.

Les médias soumis aux mêmes influences oligarchiques faisant chorus sur la question.

Alors quand je lis des articles et des commentaires d’un tel degré d’ignorance, j’ai vraiment envie de vous dire à tous que vous gagneriez beaucoup en crédibilité à vous taire. Ou alors de vous informer si, et il y a quand même un sérieux doute, si vous cherchez l’information objective.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès