• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eugene eugene 8 septembre 2016 23:46

Du short, il faut rendre hommage. Il nous livre à l’allégresse de l’été. Il donne de la beauté aux jambes des femmes, et révèle la puissance des mollets des hommes. Il n’y a pas que le paletot de Rimbaud à être idéal, il y a son short aussi, avec même un trou aux fesses......

Pendant longtemps je me suis couché de bonne heure, et j’ai porté des shorts. Mes jambes portaient les stigmates de mes jeux dans les cours de récré, et quand un jour au mois d’avril j’ai continué à porter les pantalons, il m’a fallu m’avouer que mon enfance était bien finie...Heureusement des temps joyeux, moins formels sont arrivés. On pouvait s’habiller comme on voulait, et les papys ont un jour abandonné leur uniforme de tergal, se sont un jour habillés comme des adolescents, ou comme ils l’entendaient. 
La libération des corps s’est faite peu à peu, tout au long du vingtième siècle, et a été potentialisé par le front populaire...Lisez ce formidable livre témoignage de Didier Daeninkx ; hommes et femmes découvrant le sport, la lutte, la camaraderie, des codes communs. 
Un parfum de bonheur - Albums Beaux Livres - GALLIMARD - Si
Le chemin a été long, soumis aux attaques des bonnes âmes. Une speakerine fut virée de l’ORTF dans les années 60 pour avoir porté une jupe dévoilant ses genoux. Les années 70 furent truculentes, festives. Gros, gras, petits, mous du bide, vous n’aviez pas besoin de ressembler à des canons pour vous déshabiller, laisser votre corps prendre naturellement ses aises au soleil....Oh, les beaux jours...L’amour entre les hommes ne peut se construire sur la notion de péché, de pudibonderie, de honte...Cette régression est si écœurante qu’elle ne peut que provoquer vous allez voir une bonne dose d’allergie aux voiles, et à cette triste mascarade d’esprits obtus. Gare à la colère des gens simples qui ne voudront jamais tourner le dos aux plaisirs simples, et d’abord à l’esprit des lumières. De tout temps, ces masques et déguisement noirs ont été ceux de la mort, du Ku Klux Klan, des pirates, des chemises noires du fachisme, tristes oripeaux de ceux qui, pleins de fiel, ne savent pas vivre, et font leur petit commerce sur la haine, le clivage la bêtise, la mort au bout du compte.. Vive l’amour, vive la vie, vive le short !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès