• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 12 septembre 2016 22:44

Je n’ai pas lu l’article dont il est question, et je ne le lirai probablement pas, parce que j’ai mieux à faire que perdre du temps à éplucher les magazines du prêt-à-penser, qu’ils soient de gauche ou de droite, mais si le journal en question dénonce la situation actuelle, et dans les termes mêmes que je peux deviner en lisant cet article, les auteurs ont mille fois raison.

Une certaine droite ultra-libérale aurait peut-être souhaité détruire l’école républicaine, privatiser autant que possible les établissement, mais elle n’aurait jamais pu le faire ; les enseignants en masse seraient descendus dans la rue, auraient crié au fascisme et, assurément, ils n’auraient pas eu tort.

C’est la gauche socialistes, grande spécialiste de la trahison, aussi bien celle du pays en général (comme en juillet 40) que celle des ses propres « valeurs » qui aura réalisé en très peu d’années, à partir du milieu des années 80, une destruction radicale qui n’était possible que sous anesthésie. L’aneshésiant, c’etait le mensonge idéologique : on allait « réformer », et chaque réforme était un nouveau coup de boutoir contre un vieux système construit par la troisième république et qui, sans être parfait, avait assez bien fonctionné durant des dizaines d’années. Le fils de paysan devenait instituteur, et le fils d’instituteur accédait aux grandes écoles. L’ascension sociale se faisait en général sur deux générations pourvu qu’on voulût bien travailler et se donner de la peine.
Aujourd’hui, les enfants de ceux qui sont tout en bas de l’échelle sociale y resteront, et les enfants de leurs enfants aussi. En trente ans, on est passé d’une école de l’émancipation sociale à un système qui reproduit les classes à l’identique. Ecole à deux vitesses : une pour les pauvres et une autre pour les moins défavorisés, qui sera souvent une école privée. C’est que pour accepter aujourd’hui de confier de très jeunes enfants à l’école publique dans certains quartiers, quand on sait comment les choses s’y passent, il faut vraiment être sans le sou.

Cet article de propagande est absolument écoeurant. C’est le deuxième du même tonneau que je lis ici en quelques jours et cela fonctionne un peu comme la publicité les murs du métro. On va lire combien de fois les mêmes sottises destinées à masquer une situation devenue tout à fait calamiteuse ? S’agit-il d’une campagne de désinformation organisée par un PS aux abois ? Je ne vais pas recommencer à expliquer ce que j’’écrivais hier encore sur une autre page tout aussi scandaleusement mensongère. Ceux qui veulent se faire une idée de la situation pourront s’y reporter : c’est très instructif et c’est là :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/college-avancons-appel-de-l-184495#forum4672580


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès