• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 13 septembre 2016 09:18

@philippe baron-abrioux

premier point ,celui de la médecine scolaire . Où est elle ?

 quand j’accueillais en formation des jeunes en situation d’illettrisme , sortis à 16 ans ou plus du système de scolarité obligatoire , j’ai obtenu de la C.PA.M de la Gironde , dès la première quinzaine de l’intégration aux groupes , un bilan de santé complet : ce qui fut repéré par ce bilan obligatoire est assez clair :

problèmes de vue , d’audition , non détectés , de latéralisation , d’organisation spatiotemporelle , de nutrition carencée , et découverte de vaccinations non effectuées avec un cas de tuberculose et un cas de séropositivité .

J’hallucine que l’on vous aurait communiqué ça, en plus que vous n’étiez que enseignant maître auxiliaire. C’était en quelle année ?

La médecine scolaire est inefficace, coûteuse, lourde, comme statistiquement toute prévention de masse (vaccination comprise) ...

Au cas où vous ne le sauriez pas, si les écoles peuvent demander le « carnet de vaccination », qu’il soit à jour ou non n’est pas leur problème ni ne saurait être une raison d’éviction puisque la scolarité est obligatoire après 6 ans (aucun vaccin n’est obligatoire après 6 ans) , aucun parent n’est tenu de fournir le « carnet de santé » de l’enfant dont le contenu est par nature et éthique, confidentiel.

Quand des problèmes de santé, des troubles psycho-moteurs, de dyslexie, auditifs, de vision, ...sont détectés par les enseignants ils sont systématiquement signalés aux parents, ... charge à eux d’aller voir les professionnels de santé concernés.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès