• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Non666 (---.---.155.99) 30 janvier 2007 09:51

Des cohabitations, il y en a eu beaucoup plus. A bien des egards, la situation de Chirac avec une UMP sous controle Sarkozy etait aussi une cohabitation...

On peut penser qu’une victoire de Sarkozy ou Royal profiterait aussi a leurs partis dans les legislatives suivantes, mais rien n’est moins sur.

Le point fort est que le discours qu’ils tiennent est un discours de...gouvernement, donc dependant des elections legislatives alors que le mandat presidentiel n’est pas dans ces sujets la selonla constitution. Le point faible est qu’ils sont justement hors sujet et evitent les sujets qui ont provoqué les resultats de 2002.

De plus le systeme legislatif amplifie les resultats du parti majoritaire, tant que son avance est suffisante sur ses rivaux. Mais toute digue n’est valable que tant qu’elle est assez haute.

Dans un rapport de force FN/UMP/UDF 10/30/10 l’ump peut ecraser ses rivaux voir leur interdire l’assemblée. Dans un rapport de force 18/18/18, ils gagnent tous ensemble ou personne.... Car au « pacte republicain » des uns repondra evidemment le« torpillage reciproque » d’en face.

Meme majoritaire de façon ecrasante, les droites peuvent perdre la majorité a l’assemblée ce qui provoquerait une cohabitation rigolote...

Le fond du probleme est ailleurs : comment pretendre etre la chambre des « representants » quand on n’est plus representif ? Cela ne concerne pas que le FN interdit de deputés ou l’UDF sous-representée, mais aussi l’extreme gauche et les verts.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès