• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 04:02

Dieu n’est pas Gynophobe, regardez, connaissez vous par exemple Hildegarde de Bingen ? 


Il y a 800 ans se produisit une choses étonnante : Dieu fit voir à l’abbesse bénédictine Hildegarde de Bingen les secrets de la création et de la rédemption, ainsi que les merveilles de la nature, les fonctions du corps humain, les causes des maladies et des remèdes que Lui, le Créateur, a prévu dans la nature pour la guérison des malades. Hildegarde reçut de Dieu cet ordre : « Écris ce que tu vois ! révèle les merveilles que tu expérimentes ! Ecris-les et parle ! »

Jésus précise au sujet de Marie dans l’évangile de Maria Valtorta "Elle est en effet Co-Rédemptrice et joue le rôle de maître : un maître de vie pur, fidèle, prudent, compatissant et pieux, chez elle comme parmi les hommes de son temps.« 

La forme intentionnelle de bonté entre hommes est permise, c’est le sens de la bible qui utilisait le mot »amour« qui a été détourné dans le sens des relations de couple. Ainsi Jésus dit :

Lorsqu’il écrivit son évangile, Jean était plus qu’un homme mûr puisqu’il avait atteint un âge avancé, mais il est toujours resté jeune en raison de sa pureté et toujours aussi brûlant d’amour pour le Christ, car nul autre amour humain n’avait détourné la moindre flamme de son amour pour l’Aimé ; Jean, l’aigle aimant du Christ, nous a révélé le Christ avec une puissance supérieure à toute autre, uniquement inférieure à celle du Christ nous révélant son Père, laquelle était infinie puisque c’était la puissance même de Dieu (page 617)

Ça prête à confusion de nos jours car la forme intentionnelle est une notion récente de psychologie qui n’a pas de connotation sexuelle. Jésus condamne les relations sexuelles entre hommes, c’est une constante de la bible tout en louant la forme intentionnelle de bonté.

La forme intentionnelle de bonté peut être un tremplin vers le ciel et le Christ infuse une aide surnaturelle à ceux qui lui portent témoignage sous la forme » d’une forme intentionnelle de bonté parfaite" et aussi que tout est pardonné à ceux dont le regard est d’intention de bonté, qui font preuve d’esprit de sacrifice et de confession héroïque de la foi. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès