• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 12:34

@Stéphane Lhomme

Je confirme que la transparence sur les surgénérateurs russe est quasi nulle. L’ex URSS avait fait un moteur de sous marin nucléaire refroidi au plomb mais ce fut un beau fiasco, le K27. On leur souhaite de rester très prudents et de fermer ce site au plus tôt et d’enterrer le forum IV car tous les projets sont vraiment monstrueusement dangereux n’en déplaise au « loup de Rubbia » et d’explorer de nouvelles pistes bien plus prometteuses et parfaitement écologiques.

D’après mes travaux, j’en ai conclu que ces fusions basse énergie du style E-cat, on fabrique tout simplement des neutrons immobiles en masse à partir de l’hydrogène enfermé dans un cristal ferromagnétique alors vous avez des réactions de fusion puis d’éventuelles désintégrations de neutron en proton qui font qu’un atome de nickel devient du cuivre, du coup, il n’y a pas de déchets radioactif puisqu’on va vers la stabilité naturelle après une phase de déséquilibre. Dans ces réacteurs, si on met un atome de plutonium, il aura tendance a se désactiver pendant la phase de déséquilibre, c’est à dire qu’on baisse la durée de vie, ce sera un moyen de traiter les déchets sans utiliser des réactions hautes énergies. Si Areva prend la bonne direction, ils retrouveront la santé dans cette nouvelle voie très prometteuse qui offre de nombreuses variantes mais ça demande tout de même des remaniements théoriques que le gratin de la science n’apprécie pas, ils comprendraient qu’ITER est une ineptie très dangereuse, entre autres...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès