• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sasapame sasapame 2 octobre 2016 21:43

@Ar zen, @Fifi Brind_acier,

C’est une vue de l’esprit que de considérer que le pays sortant ne peut rien envisager tant qu’il n’est pas sorti de l’UE.

Oui, et ce n’est évidemment pas ce que je considère. Mon questionnement portait sur la manière dont M. Asselineau envisage les choses. Je tache de résumer l’essentiel.

1) Un malentendu tient à l’idée de recours à l’article 50, car cet article (re-)dit lui-même (paragraphe 3) que les traités restent à l’État sortant jusqu’à la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait (ou, à défaut, deux ans après la notification, etc.) Autrement dit, jusqu’à la sortie effective.

J’insiste là-dessus, parce qu’il est probable que beaucoup de gens relativement connaisseurs, notamment des militants d’ici et là (ça a été mon inquiétude en tous cas), s’inquiètent en pensant que ça va être complètement ingérable. Par exemple, comment, alors, contrôler les mouvements de capitaux, pour casser la spéculation, dans les semaines ou mois précédent et suivant une sortie de l’euro ? Plus largement, faut-il voir les gens crever la bouche ouverte 18 mois ou 2 ans de plus avant qu’on s’affranchisse de l’interdiction d’interdire suprême de l’article 63 ?

Après vérification, me voilà doublement rassuré :

2) la première étape, pour l’UPR, serait de modifier la constitution (par référendum) pour retirer l’article 88-1 (entre autres) de la Constitution. Dès lors, l’essentiel est fait puisque le ’droit" européen, traités, directives et autres ne prime plus le droit national et redevient même, en bien des points, contraire à la Constitution, donc nul ;

3) ensuite seulement, et après avoir notifié au Conseil l’intention de sortir, mais avant, parfois même bien avant la conclusion de l’accord de retrait, il est clairement prévu de prendre nombre de mesures contraires aux traités - articles 63, et même 123 TFUE, et j’en passe et des meilleures.

J’adhère totalement à ce programme (et au reste), même si je continue de penser que la communication choisie, en mode résumé du moins, laisse traîner de gros doutes.

Bilan, je viens d’adhérer à l’UPR. ;)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès