• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


howahkan 4 octobre 2016 11:04

Salut Alain...

je reprends ceci :

- Classer un individu est même dangereux, surtout de la part d’un observateur qui ne peut être neutre, qui a ses propres préjugés, ses jugements de valeurs, ses automatismes culturels, ses règlements intérieurs, souvent ses préceptes religieux. Je dirai même, mais de quel droit, des cabinets de conseil peuvent prétendre utiliser un tel instrument à des fins de classification, comme si les êtres étaient des objets avec 2 couleurs, 2 formes, 2 poids, 2 tailles (cela fait bien 16 …) !

Sans connaître son propre fonctionnement de la pensée ,ce que la pensée ne peut faire, fonctionnement qui est le même pour tous de ce que je vois comme dans vision involontaire qui n’est pas de l’analyse ni de la pensée, , non seulement je ne sais pas que je ne regarde que ce qui est déjà enregistré par moi même sélectivement et superficiellement mais en plus je ne sais pas pourquoi je fais ceci ou cela quand à leurs origines ultimes...sans connaître ce fonctionnement qui ne peut s’apprendre que pour soi même mais pas par soi même donc sans le chercher..paradoxe apparent pour celui qui ne sait pas par expérience que nous avons d’autres capacités enfouies qui ne marchent plus mais sont potentiellement là ..sans cela l’humain est totalement coincé dans son karma, il reproduit moment après moment,jours après jours, années après années millénaire après millénaires , générations après générations le même momentum, le même schéma directeur basé sur sa mémoire, son analyse qui est un programme, et ses désirs dont il ne connaît rien des profondeurs ...qui est la pensée qui tourne en rond sur elle même ,et qui ne le sait pas...elle vit en autarcie mentale sur elle même et n’est pas connectée aux autres, sauf pour les utiliser...

je ne sais pas que « je » qui est la pensée est une machine.... qui calcule,sélectionne,,divise,rejette, élimine,donne des valeurs, hiérarchise, etc et crée une somme de relation entre tous qui est un combat..car la pensée ne connaît que cela..l’intérêt, ce qui n’a rien a voir avec le grand singe mais tout à voir avec le programme lui même..ceci semble totalement sans espoir...

si je ne me connais pas je ne sais pas que cet outil qui est vital a un champs d’application ultra spécifique uniquement conceptuel d’analyse de ce que la mémoire peut regarder qui est déjà donc limité à cela, uniquement de ce que « je » veux moi, donc basé sur mes désirs dont je ne sais rien du tout de leur racines ni de leurs fonctions , mais aussi sur la peur dont je ne sais rien, sur la fuite de la vie dont je ne sais rien etc etc ad libitum pour trouver des moyens x de survivre...

je ne fais que me regarder..« je » ne connaît pas l’autre sauf pour l’utiliser..« on » est coincé là..c’est une impasse et là non plus « on » ne sait pas que l’on est dans une impasse..

alors ce que tu exposes bien ici est une énième circonvolution de la pensée sur elle même qui fait ce qu’elle peut faire, cataloguer , hiérarchiser,donner des valeurs donc éliminer donc créer la compétition qui n’est pas du tout de l’ordre global de L’Origine mais est une valeur de la pensée compétition en fait veut dire élimination donc business donc guerre donc crimes de masses etc

 la pensée est vitale et est aussi la racine de tous nos problèmes, bien sur elle ne le sait pas, ne sachant rien d’elle non plus..je vous dis pas le merdier....

Alors je vais mal forcément...que fait la pensée avec cette douleur dont là non plus elle ne sait rien, elle croit savoir mais non, et bien la pensée ou « moi je » va essayer de fuir ce dont elle ne sait rien....ceci va augmenter la mal être..que je vais essayer de fuir..etc..arriver là des névroses diverses et variés s’installent comme le sado-masochisme, la soumission, le désir de pouvoir, le désir de posséder, de tuer, de voler etc tout ce que l’ on va faire est alors utilisé pour la fuite d ce qui est du domaine du fait pour essayer d’atteindre ce que moi je veux...or je vous le rappelle la pensée ne peut gérer la mort donc elle la nie, la refuse...et donc ce que moi je veux sera le refus de cet absolu...

l’humain rencontre un absolu dans sa vie et il le rejette, ce qui est impossible....

faisant cela je refuse la vie pour ce qu’elle est pour essayer de la remplacer par celle que je à veux...la nature des choses ne guide plus, de cela nous ne savons plus rien non plus et la pensée s’essaye à cet exercice d’être le guide de nos vies..et cela donne notre monde de machines qui marchent , de violence, de conflits avec soi même avant toute chose que je fuis sans le pouvoir , d’un sentiment d’insécurité non compris que « je » essaye de transformer en quête de sécurité, d’un sentiment de malheur que je transforme en tentative de quête de bonheur.... , or comme « je » n’est relié aux autres que par intérêt, c’est sa fonction qui produit cela et qui n’est non seulement pas un problème mais une nécessité si c’est utilisé dans son domaine de compétence qui n’est pas la relation entre les humains et la nature ..or justement « on » l’ utilise là aussi et comme la pensée divise,élimine, donne des valeurs, rejette, hiérarchise etc elle donne ce monde de guerres, de crimes de masse, de vols, de tortures, de machines etc et la pensée elle même voit vaguement ce désastre ou pas ; si elle le voit elle sent bien que c’est elle le responsable mais là encore si vous ne vous connaissez pas vous même vous ne pouvez pas saisir profondément, ce n’est pas un reproche ni une valeur donnée ici, saisir que la pensée ne peut fonctionner que sur une proposition qu’elle a décrété elle même être valable , or si elle voit même très très vaguement que elle est ce désastre humain , comme cela la remet en question ELLE MÊME....elle décide que non : ce désordre et ces crimes ce n’est pas moi...

la pensée vient de créer le mensonge pour continuer à fonctionner sur une auto proposition valable à ses yeux, car si elle n’est pas valable elle ne peut fonctionner la dessus et doit en trouver une autre mais des lors ce sera sur des fausses propositions, sur des mensonges .....

Alors que voyant l’espace d’un moment, qu’elle est le problème, que cela fait mal, détruit etc OK elle fait aussi des machines des outils et organise une survie, etc ce qui est son seul rôle donc normal qu’elle fasse cela faut voir comment cependant..voyant qu’elle est le problème...elle va rejeter ce fait qu’elle voit et refuser de rester avec ce fait, or toute vérité est bonne et contient quelque chose d’étonnamment bon pour nous...

alors je suis coincé là.......en souffrance,dans la violence , la frustration ,la peur, les désirs insatisfaits , le refus de la mort ..et continue sa descente dans son propre enfer auto créé...descente qui a une fin......et rien n’est perdu...car L’Origine est là malgré tout mais ne peut faire un certain travail pour nous à notre place, travail que nous devons faire avec nous mêmes pour sortir de ce cauchemar humain terrestre..la remise en question de la pensée elle même en tant que leader sur le cerveau est ce qui va, peut, se passer...nos capacités oubliées, potentiellement là pour tous peuvent se réveiller dans certaines conditions qui ne sont sûrement pas dans l’illusion , le mensonge, l’analyse etc

l’ultime solutions pour essayer de fuir une vie de malheur est de tuer le corps x 7 milliard est de détruire la planète.....ne vous y trompez pas le puissant très riche lui aussi mène une vie de non sens , de souffrance, de malheur qui doit être même encore bien pire que celle de celui qui a trop peut...mais s’en contente..si il sait pour li même que ce qui compte est l’état de "l’ esprit...

ceci est a double tranchant aussi et contient le premier pas dans une autre direction

etc..

mais là y’ en a pour des semaines...des mois, des années , non une vie...

alors merci d’avoir montrer ce que la pensée névrosée peut faire..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès