• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sarcastelle 31 octobre 2016 15:21

Je n’ai jamais voulu lire les écrivains qui ou bien firent des fautes jugées telles en leur temps, ou bien qui firent des actions jugées fautives aujourd’hui.

.
Il me reste la comtesse de Ségur. Et encore ses bondieuseries perpétuelles malmènent-elles sérieusement la laïcité ! 
Il me reste aussi le Club des Cinq, mais on ne m’a jamais prouvé que François ne profite pas de son ascendant de doyen du groupe pour abuser de Claude et de Dagobert. 
.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès