• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Dantès 23 novembre 2016 20:49

À ne pas manquer également ; les travaux de l’historien suisse Daniele Ganser qui, il y a déjà 15 ans, nous exposait les méfaits des armées secrètes de l’Otan en Europe. Les attentats sous faux drapeau commis en Italie (Place de la Fontaire et Gare de Bologne), mis sur le dos des communistes afin d’en désolidariser la population qui elle, souhaitait s’offrir une marée rouge d’une différente trempe...

Lorsqu’en 2007 il soumet les attentats du 9/11 à la même grille d’analyse, on menace de le virer de son poste à la chaire d’histoire de l’Université de Bâle. Il fait généralement ses présentations en allemand, mais en a récemment fait une dans la langue de Molière en France. On apprend que sa femme l’encourage à continuer ses travaux malgré les menaces, et qu’il finit par tenir le cap. À lire absolument : « Les Armées Secrètes de l’Otan » de la collection Résistances. Pourrait-on également envisager une grille de lecture semblable pour de plus récents attentats tels ceux du Bataclan ou d’Anders Breivik au Danemark ?

L’influence coloniale ne se limite pas aux seuls faits militaires ; en France, les anglo-saxons utilisent également leurs relais de la « French-American Foundation », et sa branche d’encadrement politique des « Young Leaders » pour former et influencer les futurs chefs d’état de la nation. Des énergumènes tels que Sarkozy, Jupé, Macron, Hollande et j’en passe, figurant parmi leurs rejetons les plus prometteurs...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès