• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sarcastelle 18 décembre 2016 14:49

@Robert Lavigue

.
Cela me rappelle une analyse de film enflammée par la dame qui sur France-Inter analyse les films d’un ton enflammé. Elle recevait un metteur en scène auquel avec flamme elle disait à peu près : 
.
« ...et ce petit garçon qui a perdu ses deux parents et qui est élevé par son grand-père, dans cette scène où le grand-père depuis sa fenêtre d’un étage élevé regarde de loin s’éloigner son petit-fils qui va à l’école, c’est une scène très forte... Le grand espace vide qui sépare alors le grand-père de l’enfant est la représentation de l’espace qui sépare leurs deux générations, et le vide entre eux et le vide de la place des parents disparus... N’est-ce pas ? »
.
Le metteur en scène, embarrassé : « Euh, non... Pas spécialement... »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès