• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Alren Alren 15 janvier 2017 11:51

@rogal

La majorité des gens refusent de répondre aux sondages aujourd’hui.

Donc il est très difficile d’obtenir un échantillon représentatif. Ce qui est pourtant impératif pour obtenir une probabilité fiable (car un sondage est toujours un calcul de probabilité avec, c’est obligatoire mathématiquement, une marge d’incertitude en plus et en moins sur les nombres obtenus.)

Outre les refus de répondre, une bonne partie de ceux qui acceptent de donner leur opinion confient ... qu’ils n’ont pas d’opinion ! Et cela n’est pas toujours mentionné ... ou minoré lors de la publication.
Car dire que 60% des personnes contactées ont refusé de répondre feraient mauvais effet et montrerait le caractère très aléatoire du sondage.

Parmi ceux qui donnent leur opinion, se trouvent des gens pour qui l’élection est peu importante et qui n’iront pas voter mais qui acceptent de répondre au téléphone parce que cela ne leur coûte pas d’efforts.

Les données statistiques obtenues sont « redressées » avant publication parce que pour toutes les raisons précédentes, elles ne sont, selon les sondeurs, pas fidèles à la réalité. Ce « redressement » est un secret d’entreprise !

Au final, le sondage publié par la presse comme parole d’évangile, relève beaucoup plus du pifomètre que d’une étude scientifique impossible dans les faits à mener.

Ajoutons qu’à plusieurs mois du vote, ils sont aussi fiables que les prédictions des voyantes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès