• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Henrique Diaz Henrique Diaz 8 février 05:43

@baron
« Nous parlons pour ne rien dire » : ben voyons, la politique, c’est que du pipeau donc laissons faire les joueurs de pipeau professionnels, tout est déjà écrit, There Is No Alternative ! Habile façon de rabattre mine de faire le contraire la foule vers la soumission à ses maîtres les détenteurs et défenseurs du capital.
Tsipras a choisi de se soumettre. Entre la justice et la facilité, il a choisi la facilité, mais c’est comme avoir une maladie comme un cancer, quel que soit le médecin, tu n’es pas sûr qu’il te guérira ni même qu’il fera forcément de son mieux, mais si tu es de bon sens, tu vas vers celui qui te propose un plan pour guérir en s’attaquant, avec toi, aux causes de ta maladie plutôt que celui qui te propose seulement de prendre des antidouleurs à base de poudre de perlimpinpin (puisque grâce à l’effet placebo, les gens sont eux-mêmes leur propre anti-douleur sans le savoir). Mais le plus bête de tous restera celui qui dit « je suis malade mais comme certains médecins sont vendus aux labos, je ne vais m’en remettre à aucun médecin et je vais rester chez moi à me faire bouffer à petit feu par mon cancer. »
Et à la différence de Mélenchon, Tsipras n’a pas fondé sa politique sur une constitution redonnant au peuple le pouvoir de décision sur les questions qui le concerne, avec entre autres le référendum d’initiative populaire ou le référendum révocatoire, Tsipras est resté dans une logique d’alliance entre partis, ce que Mélenchon a su abandonner. Et la France a un pouvoir de peser que n’avait pas la Grèce.
Enfin, vous n’avez manifestement pas compris l’article : il est expliqué qu’il ne peut y avoir de politique cohérente avec le programme annoncé par Hamon sur la base d’une majorité parlementaire de même étiquette mais opposée sur le fond aux idées de ce programme, il n’y a donc pas de sens à voter Hamon au premier tour. En revanche, si on adhère à l’essentiel de ces idées, on doit voter Mélenchon en avril qui lui appellera à voter non pour les opposants à ces idées mais pour ceux qui les soutiennent.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès