• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hervé Hum Hervé Hum 17 mars 13:21

@Frédéric Van der Beken

Nous vivons dedans depuis un certains temps, comme disait Fernand Raynaud, mais pas depuis toujours, sinon, il faut croire que le monde a été crée par Dieu en 6 jours !

L’évolution obéit à des règles strictes et indépassables, même par l’être humain. Autrement dit, soit on obéit à ces règles, soit on subit une régression violente qui nous ramène d’autant plus loin en arrière qu’on est allé loin dans le déni.Je vais pas vous l’expliquer ici, trop simple et complexe à la fois.

Mais cette obligation de changer de paradigme politique et économique est dû aux conditions environnementales. Cela, la plupart des gens en prennent conscience, sauf qu’ils refusent d’en tirer les conséquences, autrement dit, d’en déduire (et non induire) les changements qui s’imposent d’eux mêmes, donc, qui ne relève pas de l’idéologie, de la croyance, mais de la réalité physique.

L’économie est une science exacte et certainement pas inexacte, ce qui est inexacte ou dites sciences humaines, c’est l’enseignement.

Lisez donc mes articles et vous en aurez l’explication plus détaillé, même si comme je vous l’ai déjà écrit, elle est très loin d’être complète.Parce que cela touche ou provient des principes fondamentaux qui régissent la réalité physique, tant au niveau microphysique qua macrophysique.

Pour ce qui est de votre idée où l’héritage est remis au pot commun, il est valable qu’à une seule condition... La responsabilité !

Sans cette dernière, le système ne pourra aboutir et donc est voué à l’échec.

La responsabilité étant définit ici et en respect de son étymologie, la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui. Non envers soi même, c’est totalement absurde ! Envers soi même, nous sommes souverain dans nos choix de vie et selon notre véritable nature d’être.

L’égalité n’est pas dans les rapports entre les êtres, mais un rapport intérieur entre ses droits et devoirs. Entre les êtres, il s’agit d’un rapport d’équité, cad, selon ses capacités et volontés.

Où la règle est alors que nul ne peut prétendre à plus de droits (partie créance de la monnaie) qu’il n’accomplit de devoirs (partie dette de la monnaie) et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droits.

Bon, vous pouvez lire les débuts des développements dans mes articles publiés ici même sur agoravox

Sachez pour finir, que la transposition du système à l’autre peut se faire un une seule journée, ceci, car tous les outils nécessaires sont déjà en place !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès