• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


soi même 22 mars 2017 18:26

Comme entourloupe l’on fait pas mieux :

Hamon, signataire de la loi privant les petits candidats de débat... sur la foi des sondages

En avril 2016, une nouvelle loi organique régissant l’accès des candidats aux médias est votée. Un mois plus tard, le CSA s’y conforme et édicte ses préconisations. Le 20 mars 2017, au grand dam des candidats exclus, TF1 a bien respecté la loi.

Exclure les petits candidats des débats présidentiels ? Rien de plus logique pourrait dire Benoît Hamon, c’est la loi. Lors du débat présidentiel sur TF1 et LCI, Benoît Hamon n’a pas eu un mot pour les candidats écartés. Et pour cause, il connaît bien les dispositions légales régissant l’accès aux médias des candidats, il en a co-signé le projet de loi organique qui sera votée en avril 2016, et qui oblige le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès