• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 mars 2017 15:01

Thierry Lepaon par Wikipédia, un homme de lettres ? plutôt de chiffres ...

Le 6 janvier 2015, il remet son mandat au Comité confédéral national, le « parlement » de la CGT24 ; le lendemain il démissionne25. Le 14 avril 2015, une enquête interne de la CGT le blanchit, considérant que les travaux « ont été réalisés en dehors de la responsabilité du secrétaire général »26. En 2016, il est toujours salarié de la CGT (4 200 € nets par mois), logé par elle (2 000 € nets par mois) et a coûté plus de 150 000 € à la centrale syndicale, depuis sa démission de janvier 201527,28.

Le 14 avril 2016, Le Canard enchaîné annonce que Thierry Lepaon va être nommé à la présidence de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme par le gouvernement Manuel Valls (2), cette agence, présidée bénévolement depuis l’an 2000 par Marie-Thérèse Geffroy29, devant être refondue pour l’occasion et renommée « Agence de la langue française », afin que son président puisse être rémunéré30. Le 6 juin 2016, le premier ministre, Manuel Valls, le charge de « préfigurer » cette agence31,32. Par décret du 16 février 2017, Thierry Le Paon est nommé délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès