• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 4 avril 2017 09:14

 A lire sur ce sujet, de Claude Hagège, linguiste qui a connait de près ou de loin quelques dizaines de langues : « Contre la pensée unique ».
Il n’est nullement contre l’anglais, mais contre l’hégémonie d’une langue appauvrie, le globish ou franglais, qui n’est pas une langue de culture, mais une langue de service, utilitaire sans plus.
Le français a de son coté éliminé les autres langues régionales en faisant prévaloir la langue d’oïl.
Il y a eu dans le passé de nombreux échanges entre ce qui était alors le français et ce qui allait devenir l’anglais (composé d’un fond celtique et germanique auquel se sont ajoutées à partir de la France les racines latines).
Le français a des moyens de résister, au moins du fait que les français sont très mauvais en langues, ne maitrisent pas du tout l’anglais et ont toujours une prononciation sonore « latine » qui ne convient pas à l’anglais.
L’anglais est faussement facile, les difficultés viennent d’un vocabulaire très étendu, de la prononciation et d’une orthographe encore plus incohérente que celle du français.
Le danger ne vient pas de l’apprentissage d’une ou d’autres langues, cet apprentissage est toujours enrichissant, mais de l’introduction, pour différentes raisons, notamment économiques et culturelles, d’une langue bâtarde, qui ressemble à de l’anglais et qui en tire une sorte de prestige à bon marché.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès