• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Pierre 29 avril 2017 00:17

Il suffit de lire attentivement l’article pour comprendre que l’auteur dit une chose et son contraire.


L’auteur nous propose (ce qui est honnête) l’article unique du vote proposé aux parlementaires. Cet article donnait « plein pouvoir à Pétain pour promulguer une nouvelle constitution » (il suffit de lire). C’est cet article que les parlementaires ont approuvé en majorité.

En même temps qu’il nous dit cela (qui est historiquement exact) l’auteur affirme que les parlementaires ont « donné les pleins pouvoirs à Pétain » (ce qui est historiquement faux). 

Ce qui est proposé aux Français depuis l’après guerre, c’est une phrase tronquée : « les pleins pouvoirs ». Sauf que les pleins pouvoirs (au sens réel, c’est à dire une pleine liberté d’action sans contre-pouvoirs) n’ont jamais été accordés à Pétain par les parlementaires. Profitant du chaos total engendré par la défaite, les bombardements et l’exode, Pétain à pris les pleins pouvoirs de lui-même en réalisant un coup d’état anti-démocratique (en Amérique latine, qui s’y connait, on dirait un « golpe »). En conséquence toutes les lois, les décrets, les textes et les décisions venant de Pétain ont toujours été totalement dépourvus de la moindre légitimité. En droit strict, tout était entaché de nullité. La France a été dans le non-droit jusqu’à la Libération.
En conséquence la polémique pour savoir si c’est plutôt la droite ou plutôt la gauche qui a donné les fameux « pleins pouvoirs » à Pétain est totalement creuse. Pétain n’a tout simplement jamais reçu les pleins pouvoirs de qui que ce soit. Il les a pris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès