• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christelle Néant Christelle Néant 22 mai 2017 16:07

@sarcastelle
Sauf qu’ensuite fut créée la République socialiste fédérative soviétique de Russie, une nouvelle entité « légale », dotée d’une nouvelle constitution. Le problème avec l’Ukraine c’est que c’est resté le même pays, la même entité « légale » dont ils ont bidouillé la constitution de manière illégitime aussi pour pouvoir organiser ces élections. Après le Maïdan ils auraient du refondre tout ca pour que ca soit légal, mais cela impliquait que de facto ce nouvel état pouvait ne plus disposer de tous les territoires qu’avait l’Ukraine car il s’agissait d’une nouvelle entité. D’un nouveau pays. Comme l’a si bien dit Anna, du fait de la rupture constitutionnelle, l’Ukraine a perdu sa souveraineté sur les territoires qu’elle détenait, et donc les volontés d’indépendance de la Crimée et du Donbass étaient parfaitement légales. Encore plus dans le cas de la Crimée, qui elle, disposait déjà à l’époque d’une constitution et était une république autonome. Lorsque la rupture constitutionnelle a eu lieu en Ukraine, la seule constitution qui continuait d’être valable sur les territoires anciennement ukrainiens c’était celle de la Crimée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès