• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eric 12 juin 12:15

@njama

Ce Finkelstein me parait être un guignol. Il faut en effet replacer ses propos dans leur contexte.

"A l’exception du Qatar, des Emirats arabes unis et du Bahreïn, tous les États du Moyen-Orient ont connu la guerre depuis leur accession à l’indépendance. Plusieurs d’entre eux ont même souffert de violentes guerres civiles. Certains conflits ont durablement marqué la géopolitique de cette région, telles les guerres israélo-arabes et la guerre Iran-Irak. Aujourd’hui, à l’exception d’Oman et du Koweït, tous les pays de la région sont impliqués, directement ou indirectement, dans un conflit interne ou externe."

Quand tu vois ce que certains jordaniens ont fait à d’autre lors de septembre noir, comment les gens du golfe traitent en ce moment des yemenites, les gazages de Kurdes ou d’arabes des marais, tu te pose des questions sur ces voisins qui que tu sois.

C’est dans ce contexte, que quand tu es LE, pays qui fait à peu prêt l’unanimité contre lui, tu as tendance à anticiper pour dissuader.

De ce point de vue, on peut même considérer qu’Israël est un facteur de paix et de stabilité pour les arabes. Ils parviennent même parfois, de temps en temps, rarement à s’aimer de détester ensemble...

En ce moment, les rivalités intra musulmanes entre Chiites et sunnites, parviendraient même à rapprocher certains de ces derniers d’Israël.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès