• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Internaute (---.---.130.15) 19 février 2007 10:58

Quand vous dites « Même si les temps ont changé, leurs pratiques éhontées envers la main-d’oeuvre de cueilleurs de bananes leur colle toujours à la peau. Du reste, l’exploitation se poursuit ; elle s’est tout simplement mondialisée. » j’espère que vous incluez votre député. En effet, en application des directives européennes, les martiniquais et les habitants du surinam sont traités maintenant comme des esclaves équatoriens puisque la banane française doit concourrir à armes égales avec la banane Delmonte, c’est à dire sans lui accorder de priorité ni de subventions.

Il est inutile d’écrire ce genre d’article si vous passez sous silence que la politique européenne enfonce les habitants de nos dom-tom dans l’esclavage. Ils pourront toujours se consoler en chantant l’Hymne à la joie de Beethoveen. Aprés tout nous direz-vous, il suffit de leur inculquer dés l’école qu’ils sont les frères et les égaux des ouvriers des bananeraies de l’Equateur et que dans un monde ouvert il n’y a aucune raison qu’ils vivent mieux qu’eux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès