• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JBL1960 JBL1960 22 juillet 2017 23:31

@Spartacus Qui va les instruire et leur expliquer la vérité, a ces pauvres gens ignorantes du fonctionnement réel de l’économie ? 

Que toutes les plus grandes planifications de la Russie , du Cambodge, de Cuba communiste ont toutes échoué ? Et qu’il en sera économiquement toujours ainsi ?
=*=
Je précise tout de suite que je ne suis pas d’accord avec la votation de 545 députés au suffrage universel le 30 juillet prochain. Non pour les raisons invoquées plus haut par Spartacus.
Mais parce que la votation au Suffrage Universel, qui plus est, est une arnaque comme l’avait défini Louise Michel en 1890 dans son Abécédaire à la lettre S :
Suffrage universel : « Peut-on encore parler du suffrage universel sans rire ? Tous sont obligés de reconnaître que c’est une mauvaise arme ; que du reste le pouvoir en tient le manche, ce qui ne laisse guère aux bons électeurs que le choix des moyens pour être tonquinés ou endormis. » (« Prise de possession », 1890).
Le problème avec l’étatisme et ses avatars : on ne donne que le choix du « moins pire » alors qu’il suffirait simplement de virer toute cette fange étatico-capitaliste, mettre en place la société des sociétés pour que tout ça s’arrête.
Il n’y a pas de solution au sein du système au Venezuela comme ailleurs.
Alors il est difficile de faire une critique du Chavisme sans ce faire traiter de suite de... Tout.
Pourtant ; 1- L’erreur de Chavez a été de continuer obstinément avec l’État alors qu’il avait les moyens de redonner, de rediluer le pouvoir dans le peuple, ce serait bien plus compliqué aujourd’hui pour une oligarchie considérablement affaiblie si c’était le peuple qui gérait tout. Ce serait aux comités « sans-culottes » qu’il faudrait reprendre le pays… au lieu de cela, la corruption a eu raison de la « révolution bolivarienne » qui est demeurée une réforme des fonctions étatiques mais pas un changement radical…
2- Seul Chavez pouvait faire du Chavez. Maduro était cuit dès le départ, ce n’était que reculer pour mieux sauter. Au bout du compte c’est encore une fois le peuple qui va morfler.
Pourtant on a relayé l’appel depuis le Venezuela aux anarchistes d’Amérique Latine et du Monde, complétant d’ailleurs pour ma part par des infos et PDF ad hoc donnant des « solutions » alternatives pour se gérer hors État et ses institutions et applicables de suite et précisément parce qu’on a tiré les enseignements des échecs des révolutions sociales passées. Et parce qu’on pense, au contraire, que rien n’est inéluctable (sauf la mort) et qu’il n’en sera pas toujours (économiquement) ainsi !
Reste qu’il faut convaincre et non vaincre que nous sommes la solution et qu’il faut aller puiser en nous, profond, et changer d’attitude envers l’État et affuter notre réflexion pour convaincre 10 à 15% de la population mondiale. Prenons exemple sur ce territoire appelé ZOMIA. La population de la Zomie, vivant hors des prérogatives des états concernés est entre 80 et 100 millions de personnes. Pas vraiment un village s’auto-gérant, n’est-ce pas ? Tenez, tout est documenté et il y a plus encore pour ceux qui veulent et qui pensent qu’il n’en sera pas toujours ainsi, mais pour cela il est nécessaire de se sortir les doigts du nez !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès