• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Momo 5 août 2017 05:44

@JP94
Seriner son petit catéchisme sans vérifier ses sources est une erreur...
Madagascar a connu une période socialiste (genre Cuba et Corée du Nord !) particulièrement calamiteuse sous la dictature de Ratsiraka qui s’est ensuite et très opportunément reconverti dans le ’’libéralisme écologique’’ (faut le faire !). Il n’est pas évident que le socialisme (surtout à la cubaine !) soit la solution.
Comment pouvoir affirmer qu’au 16ème siècle, Madagascar était ’’l’île la plus riche au monde’’ ? Ecrire cela est gratuit et totalement invérifiable (ni archives, ni réel échanges internationaux hormis du cabotage régional sous la coupe des Arabes du Golfe persique etc...). En revanche l’esclavagisme entre Malgaches rapportait gros, surtout à certains Malgaches dont ceux de la caste Merina au pouvoir.
Le chiffre de 100.000 victimes de la révolte de 1947 est très discuté et discutable. De véritables recherches historiques (objectives) seraient les bienvenues. Il y a à peine eu une demi-douzaine de ’’sorciers-meneurs’’ de la révolte (sur la côte Est) qui ont été jetés d’un avion. Un acte isolé qui a valu au pilote alcoolisé de se retrouver vite fait en Indochine où il est mort.
Désolé, mais les compagnies minières ne détruisent pas ’’tout’’. La catastrophe écologique (la déforestation en premier lieu) est le fait de la population (charbon de bois et culture sur brûlis) mais aussi de trafiquants (bois précieux dont le bois de rose).
’’L’éducation traditionnelle’’ est aujourd’hui du folklore pour touristes et nostalgiques du genre ’’nationalistes réactionnaires’’. Au choix. La réalité c’est que les enseignants sont très mal formés (et très mal payés) et que les enfants (du moins ceux de moins en moins nombreux qui sont scolarisés) n’apprennent pas grand-chose. Le niveau scolaire est de plus en plus bas. Là aussi le système est totalement à l’abandon et victime de la corruption (acheter le bac est le meilleur moyen de l’avoir...).
Le développement durable sera sans doute possible, un jour, mais il ne fera pas l’économie d’une révolution des esprits et, avant tout, d’une reprise en main impitoyable de la communauté internationale pour éliminer les malfaisants qui sont d’abord un très petite minorité de Malgaches ’’pur jus’’ qui tiennent 90% du peuple sous leur joug. Démontrez-moi donc le contraire, que je m’amuse un peu... Bonne journée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès