• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


kalachnikov kalachnikov 7 août 2017 15:02

@ Momo

Salut. Lol et re lol, vous avez raison, je vous ai amalgamé avec un autre intervenant, la raison étant que, vu la tournure prise par le débat, je vous considère comme un type (un archétype) avec petit discours prémâché digne d’un automate.

Comme je vous l’ai dit, la façon dont l’Occident a exterminé toute culture divergente d’un point à l’autre du globe est strictement similaire ; que ce soit chez les Malgaches, les Amérindiens ou les Papous. Le grand tour de force de l’Occident n’a pas été de détruire via la violence physique mais de voler les âmes et de littéralement faire de tout individu un pantin qui fait le perroquet. Quelqu’un comme vous, par exemple, qui croit que le droit, la politique et le commerce sont l’alpha et l’omega de l’existence alors que ce sont des concepts typiquement occidentaux, procédant d’une histoire qui n’est pas la vôtre mais qui est typiquement occidentale.

Je vous cite wikipedia, au sujet de cet esprit que vous adorez aujourd’hui, ce dieu devant lequel vous vous prosternez :

"Les premiers Européens qui découvrent l’île en 1500 sont les Portugais [...] Mais c’est surtout à partir du XVII e siècle que la présence européenne affecte de manière décisive le destin de l’île par l’introduction massive des armes à feu et le développement de la traite des esclaves. [...] En 1665, Louis XIV tient à faire de Madagascar la base avancée de la Compagnie française des Indes orientales. Il en résulte une augmentation des troubles et la mise en place de royaumes guerriers, fortement liés aux Européens, en particulier des pirates qui s’établissent dans de nombreuses régions.« 

Le gras est de ma main ; c’est la mondialisation heureuse, en fait. L’Occident, cet esprit merveilleux et grandiose, qui par la parole dit ’amour ! progrès ! développement’ a dans l’action imposé sa griffe inimitable : ’violence’. Et sous toutes les formes.

Plus haut, concernant la période féodale : »La naissance de ces clans, ethnies et royaumes néo-Vezo" et néo-Vazimba modifièrent essentiellement la structure politique de l’ancien monde des Ntaolo, mais la grande majorité des autres catégories demeurèrent intactes au sein de ces nouveaux royaumes : la langue commune, les coutumes, les traditions, le sacré, l’économie, l’art des anciens demeurèrent préservées dans leur grande majorité, avec des variations de formes selon les régions."

Comme vous pouvez le voir à ce petit paragraphe, la clef n’est pas du tout politique. Mais bon, vous y croyez, n’est-ce pas, comme le citoyen français, au pouvoir merveilleux de la politique, ’changer les choses’ et blablabla. Il vous ont tout volé : coutumes, traditions, sacré, économie, arts. La langue, ça ne saurait tarder. Votre identité malgache n’est déjà plus que folklore, elle se limite à votre lieu de naissance et qu’a à faire le berger que son bétail soit d’ici ou de là ?

Et même si je dis n’importe quoi, je peux vous assurer en tant que français que la clef de toutes choses n’est certainement pas la matière. Je conçois que la misère et l’insécurité matérielle sont dures à vivre mais sachez qu’ici, quand bien même nous vivons de façon générale dans une relative opulence et une relative sécurité, nous éprouvons pourtant tout autant que d’autres le même sentiment inextinguible de dépossession et que cet Occident auquel vous voulez prêter une allégeance toujours insuffisante nous apparait comme une farce sinistre sur laquelle nous n’avons aucune prise et que nous sommes voués à subir. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès