• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


lisca lisca 16 août 2017 14:59

@Esprit Critique
A l’eau de rose ou à l’eau écarlate ?
Pas si innocent, le Sancho Pança sur sa mule de Troie.
" Le passé, pourtant, surtout en Italie, devrait être source d’enseignement : la faiblesse morale des institutions fut, il n’y a pas si longtemps encore, la principale porte d’accès des pires aventures politiques que connut le pays.« 
Vu l’article et le conditionnement subi par les Européens à ne se référer qu’à la seconde guerre mondiale historiquement, et à se faire accabler de moraline culpabilisante, on suppose que par »pire" l’auteur vise Mussolini, qui cherchait la prospérité pour les italiens et attaqua dur (et avec succès) les mafias siciliennes.
Lui disparu, les mafias siciliennes s’emparèrent à nouveau de la péninsule. Elles sont historiquement liées aux sarrasins.
L’auteur (si c’est bien lui) adore sans doute voir les Italiennes violées par les armées coloniales, comme en 45 ou 44, le peuple italien réduit à la misère ensuite, et même à la prostitution. Bravo l’artiste, on reste dans la tradition post-45. E pericoloso sporghersi trop par la portière, cependant.

Il neige [du colon] sur le Lac Majeur.
Les oiseaux-lyres sont en pleurs.
https://www.youtube.com/watch?v=5vSTf-ZNAxw


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès