• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Agora 2 septembre 2017 14:54

@barbarossa
Vous ignorez sans doute que la cannabiculture est un art au même titre que la viticulture. Il existe en effet de nombreuses variétés au goût et aux effets différents. D’ailleurs, dans les pays libres comme au Colorado un nouveau métier est apparu : sommelier en cannabis. Et que dites vous du succès du cannabis suisse très pauvre en THC et donc en effet euphorisant ? La prohibition est une position si difficile à tenir. Comme je vous plains. Vous voilà réduit à défendre ces pauvres dealers qui perdraient leur source de revenu. Et d’avoir peur de leur réaction ! S’ils se mettent à d’autres trafics, sachez que les policiers et magistrats aussi. Sauf que le cannabis c’est 5 millions de consommateurs. Alors ? Qui est laxiste et irresponsable ? Vous avez vu les derniers résultats en terme de consommation ? Non seulement on a le record Européen chez les jeunes, c’est à dire la population la plus vulnérable, mais en plus, grâce à vous on peut ajouter tous les risques supplémentaires que la prohibition amène. Le tout pour un coût indécent. La comparaison avec le viol ? Mais mon cher Barbarossa, quand il y a viol, il y a une victime. Qui est la victime quand une personne consomme du cannabis dans la sphère privée sans effectuer d’activité à risque, c’est à dire de manière responsable et modérée (vous savez le fameux message sur la modération qui à permis de faire diminuer sensiblement la consommation d’alcool et que la prohibition rend impossible pour le cannabis) ? Personne ! Fumer du cannabis est un crime imaginaire. Cette loi a eu impact désastreux en terme de santé publique, de criminalité et d’économie. Cette loi votée un soir de Noël par des députés probablement aviné et ignorants dans un hemicycle quasiment vide. Cette loi dictée par un des pires gouvernement Américain (Nixon) pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la santé publique et sur lequel ils font aujourd’hui machine arrière. Le conseil des droits de l’homme a affirmé récemment que cette prohibition était contraire à ses principes. Et vous vous osez comparer avec le viol ?! Allez j’arrête là. Je préfère rester poli !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès