• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 2 septembre 2017 15:32

En Suisse la vente est légale, à condition que la teneur en THC ne dépasse pas 1 % (il y a un léger effet sédatif), ce qui pose un problème à la police lorsqu’elle sent l’odeur, elle ne sait pas si il s’agit de légal ou non.
Ce qui est plutôt vrai : à boire un verre de vin on s’attache plus immédiatement à la sensation gustative et l’ivresse n’est qu’un effet secondaire éventuel, dans le cannabis on est plutôt attaché à l’effet il me semble, mais il y a autant de subtilité dans l’approche et le dosage de l’ivresse cannabique que de sensation dans la gustation de l’alcool, pour les cultivateurs autant de précision et de recherche dans la sélection/hybridation des plants et leur culture.
De toute façon la France est dépassée dans son approche répressive, de plusieurs manières, l’inefficacité de la répression, l’exemple des pays environnants, les drogues de synthèse qui ne cessent d’être inventées, la distinction fausse entre alcool et drogue, sans compter l’usage détourné des médicaments par les drogués, ces médicaments sont pareillement des drogues, ils modifient la perception, créent des dépendances, mais ils sont légaux.
Il faut aussi prévoir l’arrivée du cannabis thérapeutique qui s’avère utile dans plusieurs pathologies.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès