• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JP94 14 septembre 2017 21:00

@jaja
Non, je ne pense pas qu’il s’agisse en l’occurrence de jeunes révoltés, même si on peut concevoir qu’il y en ait ...

je cite deux exemples : 
1) A Nantes où la petite-fille d’une amie organisait la manif de son lycée, le groupe observe d’autres jeunes qui confluent vers le point de rassemblement. Ces jeunes ne connaissent que ceux de leur propre lycée et supposent que les autres viennent d’un autre lycée.
Tout à coup,, un jeune de « l’autre lycée » se met à injurier les CRS et à lancer des pierres en les visant. Un des lycéens du lycée de l’organisatrice se laisse entraîner et ramasse une pierre malgré la miise en garde de la fille... Il lance sa pierre « comme ça », sans atteindre personne.
Aussitôt, les CRS, jusqu’alors attentistes, se précipitent et arrêtent, non pas les initiateurs, mais ce lycée et d’autres dans le même cas. Il vocifère,que ce n’est pas juste etc ... il a été condamné et les autres aussi, en comparution immédiate tandis que les provocateurs n’ont été ni arrêtés,ni bien sûr condamnés. Donc le jeune révolté, oui il existe, mais sans les provocateurs, aurait-il été jusqu’à lancer des pierres ? 
2) Sur Paris, où je suis, je pourrai citer des tas d’exemples... Déjà lors de la manif où une vitre Necker a été brisée, je passais juste à ce moment-là. C’était très spécial : une avant manif sans les orga syndicales, complètement entourée de CRS qui les faisait avancer et stopper en les excitant ...( le rôle de la Police est-il d’exciter les manifestants ?)
Ensuite, j’attends à Montparnasse avec des camarades ... La manif, longtemps bloquée, et se prenant des gaz, arrive finalement électrique :précédée de 10 rangées de CRS... entourée de CRS . Cette vague nous submerge et au milieu, des jeunes tous vêtus du même uniforme, noir, avec un masque à gaz vert , et des lunettes, armés de marteaux et de pierres. Ce sont les seuls casseurs mais ils cassent toutes les vitrines, celles d’arrêt de bus, et des cafés. On les voit, on les désigne, ils se barrent et jettent leurs pierres quand on approche. 15 secondes, après caméras et CRS sont là ? MAIS NE FONT QUE REGARDER LES VITRINES CASSEES ., avec les micros. Ils filment, puis c’est la fin 10 rangs de CRS passent ensuite ... tout ceci ne dure que quelques minutes. 
Ensuite rien, ensuite plus la vraie manif, et aucune casse, aucune caméra, aucun CRS au milieu des rangs.

Mais à la fin, c’est cette partie qui se prend les gaz... et ne parlons pas des nassages où ils nous parquent, : aucune casse mais nous ne sommes pas lires de nos mouvements... la tension et la violence des CRS ( qui gazent à bout portant des manifestants qui ne font rien à part se plaindre d’être coincés là des heures..) est telle que de jeunes femmes CRS en ont les larmes aux yeux ( là c’est aux Invalides)

Une autre manif, à la Bastille... à la fin, on discute politique avec une camarade et un gars s’approche de nous , à 10m de CRS, en disant que la manif était trop nulle et que la vraie c’était par là ( vers l’Elysée) et il cherche à nous exciter, nous traite de mous etc ... tout à fait en vain. On s’éloigne pour avoir la paix et le même continue à asticoter (en gueulant) des manifestants à quelques pas des CRS qui le laissent inciter au désordre public à faire une manif non autorisée ... Gare à celui qui se laisse entraîner !! Ils nous prennent pour des moutons enragés ? le manifestant serait un pauvre type qui se laisse entraîner par des meneurs ...c’est la conception qu’on enseigne dans la Police, apparemment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès