• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


covadonga*722 covadonga*722 15 septembre 11:36

L’épuisement finit par me faire oublier les raisons véritables de mon séjour en usine, rend presque invincible pour moi la tentation la plus forte que comporte cette vie : celle de ne plus penser, seul et unique moyen de ne pas en souffrir. C’est seulement le samedi après-midi et le dimanche que me reviennent des souvenirs, des lambeaux d’idées et que je me souviens que je suis aussi un être pensant.


oui bon la on a affaire a S Weil elle est allée faire un tour « bref » en usine , et a préféré retourner souffrir dans l ’enseignement.Je vous aurais bien entretenu des affres et tourments des profs de ma zus , mais je viens de lire l’auteuse et c’est vraiment trop de malheur.
Au fait un petit tour dans les statistiques officielles de l’espérance de vie des prolos« moi » et des membres de l EN.hé hé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès