• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


baldis30 21 septembre 2017 22:59

bonsoir,

« Comment des bâtiments récents aux normes antisismiques ont pu s’écrouler aussi rapidement  »

Comment ... il y a une réponse simple avec des bâtiments qui eux A PRIORI respectaient les normes de construction : les photos sont sur le net il suffit de chercher

« Niigata, earthquake, 1962 » 

et on se retrouve avec des bâtiments bien solides mais pour lesquels le sol n’a pas tenu .... Mexico construit sur des alluvions mal consolidées avec de plus des réseaux d’eaux domestique ou usées présentant de nombreuse fuites ... ( le cas de Niigata est aussi d’origine anthropique n’en déplaise aux japonais et preuves en mains ) !

 Ensuite on sait que les immeubles les plus fragiles à sérieux de construction égal sont ceux entre quatre et huit étages, on l’avait vu aussi à Mexico lors du séisme de Michoacan ( épicentre à plusieurs centaines de kilomètres de Mexico) .. associé à la liquéfaction des sols ...

 Dans le cas présent comme encore plus dans le cas de Michoacán je doute de la prédictibilité possible du séisme ( c’est-à-dire d’une alerte précoce pour Mexico ) car l’épicentre étant lointain les éléments comme « essaim précurseur, radon, niveau d’eau dans les puis, comportements d’animaux ...) intéressent la zone épicentrale et moins les zones éloignées . Pour cet aspect on peut lire l’excellent ouvrage de Cinna Lomnitz, qui est mexicain » funadmentals of eathquake prediction" publié chez J Wiley and sons ( en anglais . )


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès