• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Garibaldi2 23 septembre 09:57

@Vers
 
Je l’ai déjà rappelé ici ; le conseil d’administration de la caisse nationale du RSI est élu par les membres des conseils d’administration des caisses de base, lesquels sont élus par TOUS les assurés du RSI lors d’élections au scrutin direct. On ne peut faire plus démocratique.

Vous êtes certainement un travailleur indépendant, qui comme nombre de ses semblables n’a pas voté lors de ces élections !

Le directeur général du RSI met en application la politique décidée par le conseil d’administration de la caisse nationale, ce conseil d’administration peut le révoquer.

Quand ceux qui sont supposés défendre les indépendants délirent, on se pose des questions. Par exemple, sur https://lc.cx/G7kW , Pascal Geay, président de l’association Sauvons nos Entreprises  déclare :

’Nous demandons un mode de calcul par trimestre, qui nous permettra de vérifier plus facilement ce qu’on nous demande de payer. Cela nous permettrait de contrôler, et de pouvoir provisionner. Si on fait zéro chiffre d’affaires, on paie zéro charge, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Et cela permet de supprimer les régularisations de fin d’année du RSI. C’est un mode de calcul légitime, mais ça ils ne veulent pas en entendre parler.’’

Vous en connaissez beaucoup d’assurances qui vous couvrent quand vous ne payez rien tout en continuant de rouler avec votre voiture ?

Dans la même interview, un peu plus de lucidité :

’’les syndicats logiquement devraient nous défendre. Pour moi, un syndicat honnête vit de ses adhérents, cela implique qu’il travaille et qu’il bouge. Aujourd’hui les syndicats qu’on connaît, on a bien compris qu’ils ne feraient rien pour les TPE. On les a déjà appelés à plusieurs reprises, ils n’ont jamais voulu parler de rien, en plus ils siègent dans les caisses du RSI. Nous on les accuse d’être corrompus, on n’a pas peur des mots. Aujourd’hui les syndicats de patronat c’est le Medef, CGPME et UPA, et ils sont financés par les gouvernements, donc à partir de là, il y a obligatoirement conflit d’intérêt.’’.

Ils siègent dans les caisses du RSI ... qui les y a élus ?!!!

Je renonce à relever toutes les erreurs dans l’interview, ce serait trop long.

Un reportage de M6 a révélé le pot aux roses pour la plate-forme des appels téléphoniques au RSI. Le conseil d’administration a-t-il demandé le départ du cadre de direction RSI responsable de ce fiasco ?

NON !

Les personnels de base du RSI ne vous demandent rien, ils vous préviennent simplement d’une nouvelle ’’catastrophe industrielle’’ à venir. Et qu’ils n’ont pas l’intention d’en faire les frais !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès