• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 29 septembre 2017 11:54

Bonjour, Eva

Globalement d’accord. A quelques nuances près.

Par exemple, à de rares exceptions près, les médias ont bel et bien mis en lumière les résultats des sénatoriales, en soulignant qu’il s’agissait incontestablement d’une défaite pour Macron et les LREM.

Sur le bradage des intérêts français, là aussi à nuancer car lorsque la France prend le contrôle d’entreprises européennes - ce qui arrive souvent -, personne ne monte au créneau pour dénoncer le dépeçage du tissu industriel de nos voisins.

Totalement d’accord en revanche sur le Ceta, mis sur les rails avant Macron, mais que l’actuel président avait les moyens d’arrêter, ce qu’il n’a évidemment pas fait tant ce traité est conforme aux attentes de ses commanditaires.

Entièrement d’accord également sur les cadeaux aux plus nantis dont la suppression de l’ISF sur le patrimoine non immobilier est une aubaine pour les riches et un bras d’honneur pour les classes populaires et moyennes.

Je suis moins sévère pour les collectivités qui ont pris des habitudes d’aisance et de gabegie qu’il était urgent de réformer. En revanche, les coups portés aux organismes gestionnaires de logements sociaux sont rudes et pénaliseront leurs capacités de rénovation et d’accroissement du parc.

En conclusion, Macron n’est pas un personnage aussi brutal que vous le dites - il pourrait fiare pire ! -, mais il mène assurément la politique libérale décomplexée que la droite n’avait pas osé engager lorsqu’elle était au pouvoir. Contrairement à ce qu’il a voulu faire croire aux Français, Macron n’est pas « et de gauche et de droite », il est, comme cela a déjà été dit, notamment par les Insoumis, mais « et de droite et de droite » ! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès