• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


egos 3 octobre 2017 18:20

Le rôle du politicien est celui d’un acteur ( l’expression Représentation Politique ne doit rien au hasard).


Les qualités (de l’acteur) associées à celles du répertoire inspirent des sentiments, émotions et réactions intenses, contrastées : 

admiration, rejet, éloges, critiques, empathie, identification, ressentiment, idolâtrie, haine viscérale.

Le but recherché, mis à part la gloriole de l’artiste.


Elles (qualités) masquent le travail considérable accompli en amont (auteur, éditeur, correcteur, nègres, financements, producteur, metteur en scène , scénariste, répétiteurs) en coulisses (décorateurs, éclairagistes, maquilleurs, costumiers, perruquiers, roadies), le tout venant de la troupe et des intermittents anonymes.


Et le souffleur, élément essentiel du dispositif, 

ou avais je la tête ?


JLM, acteur de sa carrière et du changement ( le sien, traduisez dégagisme), 

nothing more, nothing less,

que peut-on souhaiter à un bon acteur si ce n’est le succès ?


Toute dissemblance avec des personnes, endroits ou faits existants ou ayant existé ne serait que fortuite et engagerait la responsabilité de l’auteur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès