• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


francois 18 octobre 2017 17:14

Hier, j’ai pu profiter d’ un petit tour dans le parc de la ville, le temps doux permettait de prendre l’air agréablement : un léger mistral en cette journée d’automne et de nombreux promeneurs étaient là pour se détendre et s’aérer.

Sur les bancs de pierre, de nombreux visiteurs étaient installés et, à ma grande stupéfaction, chacun d’entre eux tenait à la main leur pénis.
C’était une consultation fiévreuse et silencieuse de cet objet qui fascine le regard.
Aucun d’eux ne s’attardait pour contempler les recoins du jardin, pour admirer la flore, les arbres, les oiseaux.
Curieusement, on percevait une sorte de mimétisme dans le comportement : tous penchés sur leur verge, avaient la même attitude.
Pourtant, le jardin offre de belles occasions de découvertes : des promenades, des reflets sur l’eau, les cygnes, les teintes moirées du plan d’eau, toutes les couleurs de l’automne...

Allez Rosemar, la suite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès