• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 21 octobre 2017 01:23

@Jeussey de Sourcesûre
L’adhésion au nazisme de Heidegger n’est pas un accident de parcours. Il n’y a pas d’un côté l’auteur de « Sein und Zeit » et d’un autre côté un bonhomme qui aurait adhéré par naïveté ou par hasard au nazisme. Cette adhésion n’a rien de contingent, elle est essentielle. La philosophie de Heidegger est nazie de part en part. Au reste, dans son « Introduction à la métaphysique », il aura toujours refusé de corriger la phrase où il évoque « la grandeur historiale du national-socialisme » ou d’ajouter une petite note en bas de page : il n’aura jamais franchement condamné l’hitlérisme.

Je me souviens qu’avec un collègue, dans les années 80, nous avions longuement discuté de cette question pour finir par conclure que ce n’était pas seulement l’auteur qui avait été nazi L’oeuvre aussi l’était quand on examinait les implications de ses concepts fondateurs.

Cela me fait penser à ces crétins qui n’oseraient pas dire leur adhésion aux pamphlets du bon docteur Destouches, et du « Voyage au bout de la nuit » ou d’autres romans du même, admirent seulement « le style », la « petite musique ». Mais Buffon faisait remarquer fort justement que « le style, c’est l’homme même ». Adolescent, pour faire comme tout le monde, j’avais essayé de lire ce con, sans jamais pouvoir dépasser la quarantième page : ça me dégoûtait et le bouquin me tombait des mains. j’étais trop peu averti de l’histoire littéraire à l’époque et de la carrière si particulière de ce crapuleux faiseur pour pouvoir définir ce qui me dégoûtait, mais j’aurai fini par le comprendre beaucoup plus tard.

Ces sortes de naîvetés qui visent à récupérer ce qu’il y aurait de moins pourri dans des auteurs à bien des égards détestables me fait penser à Monsieur Homais, dans Flaubert. On s’étonne que ce bouffe-curé ait pu appeler sa fille Athalie : prénom biblique, titre d’une tragédie du très janséniste Racine. Que répond-il, ce parangon de l’imbécillité : « De cet auteur je déteste les idées, mais j’admire le style ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès